Webinaire 43 | La technologie autonome et l’apprentissage automatique peuvent aider à comprendre les changements dans l’océan : exemples des pôles aux tropiques

au

Titre complet : La technologie autonome et l’apprentissage automatique peuvent aider à comprendre les changements dans l’océan : exemples des pôles aux tropiques

Une présentation par Mark Patterson, titulaire de la Chaire Fulbright du Canada sur l’avancement de la recherche transdisciplinaire sur le Nord en changement - une chaire accueillie au sein des programmes de recherche de Sentinelle Nord et de l’Institut nordique du Québec.

Résumé : Souvent, l’océan change plus vite que nous pouvons l’observer. Notre équipe développe de nouvelles technologies (véhicules autonomes, techniques d’apprentissage automatique, nouveaux capteurs) pour résoudre ce problème d’échantillonnage. Je présenterai quelques exemples de nos travaux passés, notamment le comptage du krill dans l’Antarctique, la cartographie des cheminées hydrothermales en Islande, l’identification des poissons et du zooplancton gélatineux à partir d’images acoustiques, la cartographie des récifs coralliens tout en surveillant simultanément la qualité de l’eau, et le développement de nouveaux capteurs pour quantifier les microplastiques et le plancton. Je conclurai par quelques réflexions sur la façon dont nous pouvons utiliser certaines de ces approches pour l’échantillonnage de régions éloignées comme l’Arctique canadien.

Conférencier : Mark Patterson, Chaire de recherche Fulbright du Canada sur l’avancement de la recherche transdisciplinaire sur le Nord en évolution, Université Laval et Université Northeastern, Départements : Sciences de la mer et d’environnement & Génie civil et environnemental.

partenaires

 

©2022 Institut nordique du Québec, tous droits réservés.